Les dirigeants de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) reçus par le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed Farmaajo

298201910

La délégation, dirigée par le président de la FIJ, Younes Mjahed, comprenait le président de la Fédération des journalistes africains (FAJ) Sadiq Ibrahim Ahmed, le vice-président de l'Association des journalistes d'Afrique de l'Est (EAJA), Stephen Ouma Bwire, le secrétaire général de l'Union nationale des journalistes somaliens ( NUSOJ) Omar Faruk Osman et Mounia Belafia, membre du Conseil du genre de la FIJ 

Les discussions ont porté sur l'évolution de la liberté de la presse en Somalie, en particulier sur la sécurité des journalistes, la professionnalisation du travail des journalistes et le respect du droit à la liberté d'association

Le président Farmaajo a exprimé l'engagement total de son gouvernement à protéger la liberté d'expression et d'association, soulignant que les journalistes étaient libres de faire leur travail, même lorsque leurs reportages étaient parfois à la limite d'incitation et de sensationnalisme. Il a encouragé la FIJ à aider leurs collègues somaliens à renforcer leur éthique professionnelle afin de garantir un journalisme responsable


Dans sa réponse, Mjahed a reconnu les mesures prises récemment par le gouvernement fédéral somalien pour poursuivre en justice des soldats accusés d'avoir maltraité des journalistes, ainsi que par les changements en cours pour lutter contre l'impunité et créer un meilleur environnement pour que les journalistes puissent exercer leur métier et exercer leurs fonctions et le droit à la liberté d'association. Il a toutefois souligné les terribles défis auxquels les journalistes somaliens doivent faire face et que leur syndicat, le NUSOJ, a été confronté pendant de nombreuses années, et a salué le fait que le gouvernement fédéral ait pris des mesures pour tracer une ligne arrière marquée par des violations répétées des journalistes
Il a déclaré que «la FIJ et ses syndicats membres dans le monde entier ainsi que le mouvement syndical mondial ont soutenu le NUSOJ et ses membres durant les heures les plus sombres où les autorités somaliennes ont réprimé le syndicalisme libre, refusé aux journalistes leur droit de se réunir pacifiquement et ont interféré avec leurs activités. syndicat. Nous nous félicitons de l'engagement pris sans équivoque du président Farmaajo de tourner la page et de s'acquitter de l'obligation qui incombe à l'État d'assurer la sécurité des journalistes "

La délégation de la FIJ a noté que la 5ème Assemblée générale du NUSOJ, qui se tenait à Mogadiscio sans être attaquée et dissoute par des appareils de sécurité, était un signe majeur de changement. La 4ème assemblée générale précédente avait été dissoute en février 2016 par des agents de la sécurité du gouvernement et devait être transférée à Galkayo, dans l'État de Puntland en Somalie

La délégation a également rencontré dans son bureau la ministre fédérale des Femmes et du Développement des droits de l'homme, Mme Deqa Yasin Haji Yusuf, pour discuter du soutien aux femmes journalistes, de la protection institutionnelle des libertés d'expression et d'association et de l'engagement de la FIJ avec la Somalie à la Conseil des droits de l'homme des Nations Unies dont la Somalie est actuellement membre. La ministre Deqa Yasin a souligné l'engagement du gouvernement fédéral à défendre les droits fondamentaux des citoyens, tels que les journalistes et les femmes. Le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire et le ministre de l'Information, Mohamed Abdi Hayid, ont également participé à ces réunions

Mjahed a conclu sa visite en félicitant ses hôtes, l'Union nationale des journalistes somaliens (NUSOJ), pour le succès de leur assemblée générale
«Je suis fier d'être le premier président de la FIJ à venir en Somalie pour transmettre les salutations des syndicats de journalistes du monde entier à votre cinquième assemblée générale. Nous soutenons depuis de nombreuses années les journalistes somaliens, leur syndicat NUSOJ et ses dirigeants, en dépit des attaques et de la campagne de diffamation menées sans relâche par les agents du gouvernement et leurs employés qui ont consenti des efforts considérables pour semer la confusion et l'incertitude parmi les affiliés de la FIJ, mais sans succès. La délégation de la FIJ a assisté à une assemblée générale dynamique et représentative qui nous a rendus fiers de la solidarité et de la résilience des journalistes somaliens qui sont entre de bonnes mains tant que le NUSOJ continuera de prospérer et de se développer "

La visite de la délégation de la FIJ s est déroulée entre 19 et 22 août 2019

 

النقابة